Le portage salarial est une forme d’emploi novatrice qui propose aux professionnels une opportunité unique d’exercer en toute indépendance tout en bénéficiant des avantages du statut salarial. Découvrons un peu plus sur ce modèle d’emploi, sur les charges associées et les avantages perçus.

Les charges patronales en portage salarial

Les charges patronales en portage salarial sont liées au statut de salarié porté. Elles comprennent :

A découvrir également : Quelles sont les tours les plus élevées du monde ?

  • La sécurité sociale
  • La retraite
  • Les allocations familiales
  • l’assurance chômage
  • La mutuelle
  • La prévoyance
  • Des prélèvements fiscaux

Ces charges qui représentent jusqu’à 45 % du salaire brut, doivent être prises en compte lors de la négociation de la rémunération pour garantir une rétribution équitable. Découvrez d’ailleurs d’autres informations concernant le calcul des charges en portage salarial.

Les cotisations salariales

Les cotisations salariales en portage salarial sont relativement constantes, généralement autour de 21% du salaire brut. Elles peuvent légèrement différer d’une entreprise de portage à l’autre, en fonction des conditions contractuelles obligatoires, comme la complémentaire santé, et des avantages financiers choisis par le salarié.

Cela peut vous intéresser : Acquérir des revenus complémentaires grâce à la retraite.

Le calcul de la rémunération en portage salarial

La société de portage établit la rémunération du porté après avoir déduit les charges patronales et salariales. Celles-ci varient selon le salaire du consultant par rapport au plafond de la Sécurité Sociale et au coefficient de la convention collective, totalisant environ 52 % de la facturation HT au client, frais de gestion déduits. Les frais professionnels, exemptes de charges sociales, peuvent être un avantage financier considérable pour augmenter vos revenus en portage salarial.

Les avantages du portage salarial

Le portage salarial propose aux indépendants une combinaison unique des avantages de l’entrepreneuriat et du salariat, sans les contraintes. Il se distingue par sa simplicité administrative, sa sécurité sociale complète et la liberté de choisir ses missions. Egalement, il est possible de bénéficier d’un soutien pour le développement professionnel.

Portage salarial ou auto-entrepreneur ?

Le portage salarial est plus coûteux en termes de cotisations sociales, mais il offre les avantages sociaux du salariat, à savoir la retraite, le chômage, et l’accès à la formation. Vous êtes géré administrativement par une entreprise de portage. Cependant, les cotisations sont plus élevées, et des frais de gestion sont prélevés par la société de portage. 

L’auto-entreprise fournit des charges forfaitaires moindres, une comptabilité simplifiée, et vous traitez directement avec vos clients. Cependant, les avantages sociaux sont limités, et en cas de cessation d’activité, vous ne percevez pas de chômage. Mais aussi, il existe des plafonds de chiffre d’affaires annuels à ne pas dépasser.

Votre choix dépendra de votre situation personnelle et de vos besoins en termes de protection sociale et de simplification administrative.

Pour conclure, le portage salarial représente une option professionnelle flexible et sécurisée, car il combine l’indépendance entrepreneuriale avec les avantages du salariat. Il est important de comprendre ses charges pour mieux cerner son fonctionnement.